top of page

❓❓ Était-ce finalement une bonne décision ❓❓



Valoriser son image représente une difficulté pour 10 à 30% des travailleurs, dans 100% des #ESAT.


L'#hygiène personnelle est un sujet délicat, intime. Les encadrants sont souvent mal à l'aise pour en discuter avec les personnes concernées, craignant de les offenser, de créer des tensions et de nuire à leur accompagnement.


Il est pourtant essentiel d'aborder ce sujet, car les conséquences sont significatives.


Négliger son apparence entraîne :


❌ Un frein à une intégration sociale et professionnelle ;


❌ Des conflits entre travailleurs ;


❌ Une dégradation de la qualité de vie au travail pour tous.



👉 Quelles solutions envisager ?


1. Imposer une formation en "Hygiène et image de soi" aux personnes concernées ?


>> Risques de stigmatisation et d’opposition.


2. Proposer cette formation sur la base du volontariat ?


>> Risque que les personnes concernées ne s'y inscrivent pas.


3. Imposer une formation à TOUS les travailleurs ?


>> Risque de dépassement de budget.





L’ESAT Les ateliers du Val d'Argent de l'#APAJH du Val-d’Oise a opté pour la troisième option, avec la formation "Une bonne hygiène de vie" (Hygiène et image de soi + alimentation + activités physiques).


👉 Les résultats ?


✅ Aucune stigmatisation, très peu d’opposition.


✅ Des outils pédagogiques FALC à disposition pour briser les tabous liés à l'hygiène et assurer les piqûres de rappel.


✅ Un taux de satisfaction de 97% !


86% des travailleurs (104) ont été TRÈS satisfaits, 3% (4) n'ont PAS DU TOUT été satisfaits.



👉 En fin de compte, était-ce la bonne décision ? À vous de juger 😊




Comments


bottom of page